MIDI LIBRE LE 7 FEVRIER 2008

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

           Citoyens à Gauche !     Objectif :
      "Peser plus de 2000 voix"
   TOFFLISTE.JPG
" Rêvons un peu.Qu'aprés le référendum, le PS ait pris conscience que la majorité du peuple de gauche était contre une Europe courroie de transmission du tout libéral.
Nous n'en serions pas là ce soir, ce n'est pas par  plaisir que nous nous présentons.


" Homme de gauche, François Muselet arborait, hier, le galure et l'écharpe mais c'étaient bien les seuls attributs qui le rapprochaient du parti à la rose. Car c'est " à
notre corps défendant " que lui et les 48 autres colistiers, réunis au Minotaure pour une soirée de lancement aussi festive que mobilsisée, se présenteront en Mars aux municipales sous la bannière " Liste citoyens à gauche !" (1).

  Une liste " issue de groupes construits à travers les luttes poitiques, syndicales, associative et quelques citoyens concernés, sans être militante pure et dure ", résume Pia Melillo. Pas de hiérarchie au sein de ce groupe " qui existe depuis 1995 ", mais il faut une tête de liste. Il s'est choisi ce médecin de la protection maternelle et infantile, au Conseil général. Qui travaille à l'extérieur et habite " un quartier populaire de Béziers". Au coeur du social par son métier et " issue de l'immigration ", au fait des questions" d'intégration et de précarité ". Bercée " par des valeurs de gauche ", elle s'est aussi " sentie trahie par les partis traditionnels ".
  Constat partagé, " une paupérisation de la population, aggravée par mes inégalités ",
un contraste " entre l'élite gérant les profits et la population d'en bas de plus en plus
pauvre " explique François Muselet. " Et pourtant laborieuse ", renchérit Pia Melillo.

  Cette liste n'est pas là, disent-ils, " par recherche de pouvoir mais par carence des partis traditionnels ". Le PS qui "a osé voter la révision de la Constitution " ; le PC" schizophréne, qui tape sur le PS mais n'hésite pas à s'allier avec lui ".

Dans son programme, " Citoyens à gauche ! " place en priorité le logement. " on reproche à Raymond Couderc une gestion qui se contente d'accompagner un phénomène dit irréversible ; au lieu d'avoir une politique pour limiter la hausse du foncier et permettre de construire des logements sociaux, on vend des terrains à des promoteurs ". Tir sur la destruction de logements " alors que les demandes de Kadda  Belkeir - colistier - n'ont pas abouti depuis dix ans ".

" Pas de négociation pour le second tour : 
On ne veut pas de strapontins !"
 Vient l'éducation et " la gratuité réelle de l'école, celle de la cantine pour les plus faibles revenus " ; le réaménagement des structures ; le refus " des discriminations" en référence aux enfants roms et au repas de substitution.
Proposition : un " service d'éducation permanente et de petite enfance ", cours pour adultes, soutiens scolaire " avec du personnel spécialisé et titulaire ". Une approche "plus participative de la culture "avec la création de scénes dynamiques et de maisons de quartier. Des maisons de retraite "municipales ". 
 Une mairie "qui ait un rôle de protection ", par la gratuité des transports des chomeurs et précaires ; de défense du service public. La création d'un pôle emploi formation," la maison de l'emploi fonctionne mal ".
Objectif : " Peser plus de 2000 voix, soit 5% ". Et " pas de négociation " pour le second tour." On ne veut pas de strapontin ".
    Jean VIVER

- (1) Sur la liste ci-contre,qui ne devra retenir que 49 noms, l'odre des 16 premières places est établi, et est provisoire pour la suite


- Aux prises de l'école alternaient des temps musicaux avec Cédric Riche, chanteur engagé,
 et la chorale " le choeur à l'ouvrage " avec Xavier Dole, chanson à texte.





Publié dans Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article