IDF: le conseil régional dénonce le prélèvement d'ADN sur sa vice-présidente

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

IDF: le conseil régional dénonce le prélèvement d'ADN sur sa vice-présidente

29.01.08 | 15h44

 



 

'éxécutif du conseil régional d'Ile-de-France, présidé par Jean-Paul Huchon (PS), a exprimé mardi sa "solidarité" à sa vice-présidente Francine Bavay, convoquée pour un prélèvement d'ADN après avoir été poursuivie avec d'autres faucheurs volontaires de maïs transgénique.

  Vice-présidente (Verte) du conseil régional en charge du développement social et de la santé, Mme Bavay a reçu le 16 janvier une convocation pour prélèvement d'ADN, dans la continuité des poursuites judiciaires entamées à Orléans en juin 2006 contre elle et 49 autres faucheurs volontaires de maïs génétiquement modifiés.

   

 
Dans un communiqué, l'exécutif régional demande "l'amnistie des infractions liées au fauchage volontaire et s'indigne de l'élargissement dangereux pour les libertés individuelles du champ d'application du texte créant le fichier national automatisé des empreintes génétiques".

   Il réclame aussi que "la procédure de prélèvement d'ADN soit immédiatement interrompue à l'encontre de l'ensemble des faucheurs, parmi lesquels Francine Bavay".

   "Cette convocation intervient après que l'Etat français a enfin décidé l'activation de la clause de sauvegarde contre la dissémination des OGM, donnant ainsi raison à ceux qui ont manifesté leur inquiétude et ont ainsi éveillé les consciences à la réalité d'un risque désormais reconnu par l'autorité publique", souligne le conseil.

   Il rappelle que "la Région s'est déclarée +Région sans OGM+ en octobre 2004".

 


 Benjamin Ooghe-Tabanou
 Défendez vos libertés numériques: refusez les DRM!  Pour en savoir plus:

 http://stopdrm.info
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article