Article paru Dimanche 27 Janvier dans le Midi-Libre

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

"Citoyens à gauche !" 
« Nous serons la vraie surprise »
undefined
 « Même sans parler, celui ou celle qui entre ici peut avoir une idée de l'endroit où il tombe. » Au 30, de la rue Victor-Hugo, dans son petit local de campagne, la liste "Citoyens à gauche !" affiche la couleur sur les murs, à coupsde slogans :               « Développement des transports non polluants, taxation des transactions financières, annulation des dettes des pays pauvres », peut-on lire notamment, même sans rentrer. A travers la vitre. Avec vue sur la vingtaine de mètres carrés où les militants se retrouvent pour échanger, mettre au propre «Réflexions   et   propositions ».


La synthèse, assurent-ils n'a pas été si compliquée que
ça à faire. Et cette facilité tiendrait au fait qu'il n'y a « pas de désir de pouvoir », explique Anyk Vollet-Lehna. Quand les points de vue ne convergent pas, rien de bien dramatique, assure un autre membre de l'équipe : « On n'est pa obligé de trancher tous les débats, on peut les laisser ouverts. » Culture, logement, maisons de retraite, services publics... Autant de sujets sur lesquels "Citoyens à gauche ! Pour Béziers" a planché.

Dans le même temps, la liste de gens intéressés pourêtre présents sur la liste s'est agrandie: «Nous avons largement dépassé la cinquantaine », explique Geneviève Laffitte, que la liste avait délégué hier comme porte-parole introductif de la conférence depresse organisée. Une prise de parole désintéressée, à l'image de ce que veut véhiculer ce groupe... «Je ne serai pas sur la liste, j'habite un village, même si je me sens Biterroise. »



Des noms ont, par contre,
déjà émergé aux dix premières places, sans que l'ordre soit pour l'instant arrêté : Kadda Beikheir, Marie-Hélène Dupy, Yannick Godet, Françoise Lebris, Françoise Lubac, François Muselet, Brigitte Nadal, Jean-Luc Pioffret, Sébastien Vernières, Anick Vollet-Lehna.


Ils seront tous « porte-parole » de cette liste qui sera présentée, complète le 6 février. « L'idée a conquis beaucoup de gens, nous pensonsque nous allons être la vraie surprise de cette élection, les autre candidats, c'est du déjà vu», a souligné François Muselet. Contre « le racisme anti-pauvres », contre « l'insalubrité que l'on rencontre de plus en plus, notamment au Faubourg», pour « un autre partage de la richesse », "Citoyens à gauche !" entend réconcilier les Biterrois avec la politique par « l'investissement de gens de terrain ». 


                                                                                                                                                                                  A.B
Sans-titre.JPG

Publié dans Presse

Commenter cet article