La population de Béziers a besoin d’une mairie qui la protège

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

CITOYENS À GAUCHE !
La population de Béziers
A besoin d’une mairie qui la protège




LA POSTE privatisée est devenue la banque postale, des expéditions et des distributions de courrier sont de plus en plus confiées à des entreprises privées et les guichets sont transformés en étals de produits à vendre et à acheter… Le nettoyage du service public de LA POSTE est passé par là : moins d’employés et les usagers sont devenus des clients !
De plus, à Béziers, depuis la fermeture de la grande poste pour cause de travaux, des files d’attente s’allongent interminablement dans les autres bureaux de poste de la ville.
Avec ce test grandeur nature, on imagine ce que présage la fermeture programmée de quelques bureaux de quartiers, comme cela s’est déjà fait dans de nombreuses villes…
Situation qui se reproduira si la suppression (prévue) du bureau de poste Béziers-hôtel de Ville n’est pas précédée d’un nouveau bureau en centre ville


… MAIS COMME DE NOMBREUX MAIRES L’ONT FAIT,
NOUS  DÉFENDRONS 
TOUS LES SERVICES PUBLICS
DE LA VILLE.

LA POSTE, c’est encore le lieu où, sur leur Livret A, de petits épargnants reçoivent leurs retraites, leurs prestations, leurs allocations, les remboursements de la sécu ; c’est l’endroit où l’on peut encore faire des opérations postales. LA POSTE, c’est un service de proximité.
            Au mépris des usagers et du personnel, LA BANQUE POSTALE n’a que faire de tout cela. 
Comme toutes les banques, seuls les gros clients l’intéressent. Pourquoi maintenir des bureaux de poste dans des quartiers de chômeurs ? De retraités aux maigres pensions ? Si un simple bureau de tabac ou une superette peuvent les remplacer ?
Quand on ne pourra pas faire autrement, on ira faire la queue dans l’unique bureau de poste maintenu sur la ville. Et tant pis s’il faut prendre le bus ! et tant pis si on a du mal à se déplacer ! 
Les privatisations n’ont pas épargné les autres services publics et leurs usagers : le TÉLÉPHONE, le GAZ, l’ÉLECTRICITÉ. Pour la santé, les juteuses cliniques privées se gavent des cotisations des assurés sociaux et étouffent l’HÔPITAL PUBLIC.


MAIS À BÉZIERS, que fait M. Couderc ? La politique de M. Sarkozy !
Celle des banques et de la finance, celle qui privatise à tour de bras
TOUS les services publics rentables au profit des actionnaires.


 
CE N’EST PAS UNE FATALITE ! REAGISSONS !
Le 9 mars 2008
Ne vous abstenez pas
 
Votez pour la liste
CITOYENS À GAUCHE !


Collectif Unitaire d’Alternative au Libéralisme de Béziers CUALB, 30 rue Victor Hugo 
Béziers   06 08 18 72 13
cualb@hotmail.fr    http://www.beziersagauche.over-blog.com     http://www.myspace.com/citoyens_a_gauche
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article