rencontres importantes – 21 janvier

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

Traité simplifié : Sarkozy confie qu'un référendum serait perdu 

car

        "Il y a un gouffre entre les peuples et les gouvernements"

(Nouvelle Solidarité) - Bruno Waterfield, le correspondant à Bruxelles du
quotidien britannique The Telegraph révèle aujourd'hui que Nicolas
Sarkozy, devant un groupe de parlementaires européens réunis à huis-clos, a admis que " des référendums sur le nouveau traité européen étaient 'dangereux' et perdants en France, en Angleterre et dans d'autres pays. Il y a un gouffre entre les peuples et les gouvernements"


 Parlant du référendum du 29 mai 2005, Sarkozy a dit que " La France
n'était qu'en avance sur les autres pays dans son vote pour le NON. ". " La même chose arriverait dans tous les Etats membres si un référendum y était organisé ", a-t-il ajouté. " Un référendum aujourd'hui mettrait l'Europe en danger. Il n'y aura pas de traité si un référendum a lieu en France, et il en va de même pour un référendum au Royaume-Uni.
"

Source : 

www.solidariteetprogres.org/spip/article.php3?id_article=3508

Publié dans Rencontres importantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article