Le logement

Publié le par Beziers Citoyens à Gauche

 LE LOGEMENT  
 
COMMENT trouver un logement
que l'on soit jeune ou âgé, salarié ou chômeur, célibataire ou en famille ?
Pour tous, c'est la galère.
 
POURQUOI?
 
- Parce que les prix du foncier ne sont pas encadrés, si bien qu'aujourd'hui le terrain vaut trois fois le prix de la maison. Cela condamne ainsi les artisans à travailler pour des tarifs de misère ou en amène certains à recourir au travail clandestin.
 
- Parce que les locations mangent 40% de l’ensemble des revenus d’une famille modeste, alors qu’un toit ne devrait pas dépasser 20% du budget.
 
- Parce que si l’on est jeune, peu fortuné et de surcroît étranger, alors la galère devient totale.
 
2000 dossiers en attente sur Béziers
Quoi qu’en dise M. Couderc quand il se targue de respecter la loi sur les 20% de logements sociaux, l'accès au logement social est complètement bouché. Faute de  passe-droits, ce sont des années d'attente…
 
QUE FAIRE ?
 
La ville peut encadrer les prix du foncier
- en usant de son droit à acheter des terrains (droit de préemption), 
- en faisant frapper d'insalubrité avant de les réhabiliter les taudis sur lesquels prospèrent les marchands de sommeil,
- en réquisitionnant les locaux vides, propriétés des sociétés et institutions,
- en s'opposant aux expulsions locatives sans relogement,
- en cessant la démolition de grands logements décents comme Capendeguy à La Devèze, avant la reconstruction d’un nombre équivalent de logements.
 
Elle peut aussi construire des logements à haute qualité environnementale, évitant ainsi à ceux qui ont trouvé à se loger de se ruiner en dépenses de chauffage.
 
Nous re-municipaliserons l'Office Public des HLM
où les usagers seront associés pour les prises de décisions.
 
C’EST POSSIBLE

Publié dans Ce que nous voulons

Commenter cet article